En vedette sur JeunesOCentre.fr

Plan Avenir Jeunes

Plan Avenir Jeunes en région Centre - Les bon plans pour les 15-25 ans - 15 mesures... qui déchirent !

En vedette

Tout ou presque sur...

Toujours en recherche de solutions au moment de la rentrée scolaire ?

Assure ta rentrée !

"Assure ta rentrée !"
est fait pour vous.

CRJ - Tout sur la Conférence régionale de la Jeunesse - Accès à la rubrique dédiée

Vos échos

Look Actu

Plein les zoreilles

Vidéos

Toutes les vidéos

Liste des articles qui contiennent de la vidéo

Sondage du moment

Amitié garçons/filles : possible ou impossible ?!

Votre sélection



Résultats
Vous êtes ici :  Accueil

Les adultes ont-ils toujours raison ?

Ceci n'est pas un appel à la révolte généralisée contre les parents, mais une réflexion sur une problématique sociale et familiale importante : ceux qui sont censés avoir le plus d'expérience et de maturité détiennent le pouvoir de décision certes, mais pas forcément toujours la vérité. Savent-ils baisser la garde et reconnaître leurs torts de temps en temps. That is THE question!

 

Il convient d'abord de s'interroger sur ce que l'on entend par «maturité». Un truc qu'aucune machine n'est capable de mesurer, contrairement à la majorité, légalement et inéluctablement fixée à 18 ans, que vous soyez super mûr depuis 3 ans ou un abruti de première catégorie !

 

L'immaturité peut durer une vie entière et c'est de toute évidence une bonne nouvelle, à condition bien sûr qu'elle soit un minimum maîtrisée et canalisée par l'adulte en question. Rien de plus agaçant en effet, que les «vieux jeunes» qui, s'habillant à la mode des 15-25 ans, employant les mêmes expressions et se forçant à paraître «cool» en toute circonstance, jouent un rôle ridicule et embarrassant pour leur entourage.

 

En revanche, pour un papa ou une maman, voire pour un papi et une mamie, savoir encore s'émerveiller pour des découvertes, poser des questions simples sur des sujets qu'ils ne maîtrisent pas et rire de bon cœur de petites blagues ou situations du quotidien, s'avère souvent très agréable pour les enfants qui vivent avec.

 

Au quotidien, la maturité des adultes qui nous entourent, souvent synonyme de responsabilité, est essentielle pour notre construction, notre bien-être et notre sécurité. Même si cette autorité qui pèse en permanence au-dessus de nos têtes peut nous paraître certains jours insupportable.

 

D'autant plus que, contrairement à un mythe trop répandu, ceci ne s'arrête pas comme par magie le matin de vos 18 ans. Ce jour-là, finalement tout à fait comme les autres, on est généralement en terminale ou en première année de Fac, d'IUT, de BTS ou autre et on est encore largement tributaires de nos parents, tant sur le plan affectif, que pratique et financier. Ni plus ni moins «mûr» que la veille ou que le lendemain.

 

Pour ceux qui travaillent déjà, la donne est un peu différente, puisque dans l'idéal et en théorie, ils ont leur appartement et leur indépendance financière. Ce qui n'empêchera pas qu'au prochain repas avec Tonton, Papa et Maman, ils se feront à l'occasion remettre gentiment à leur place.

 

Le syndrome «vous, les jeunes» n'est en effet pas près de s'éteindre, même s'il paraît un tantinet moins répandu que dans la génération précédente, celle de nos grands-parents. Sans parler de celle d'avant, où l'enfant n'avait souvent même pas le droit à la parole, ni à table, ni ailleurs dans la maison !

 

Le proverbe «la vérité sort de la bouche des enfants» ne date pourtant pas d'hier et n'a pas été inventé par hasard...

 

Que faire lorsque l'on a 16 ou 17 ans et que dans certaines situations, on est intimement persuadé que ni l'expérience (autre machin non quantifiable et toujours limité), ni la maturité de nos parents ne justifient un point de vue ou une décision qu'ils vous imposent plus ou moins brutalement ?

 

Facile à dire, mais c'est évidemment le dialogue qui doit prévaloir. S'il est impossible à l'oral en raison de réactions épidermiques d'un côté ou des deux, tentez l'écrit après vous être isolé et avoir pris le recul pour trouver le calme et les mots censés qui vont avec.

 

Avec de bons arguments avancés tranquillement et au bon moment, un adulte sûr de lui peut descendre d'un cran et ouvrir le dialogue. L'enjeu est souvent de taille, mais pas insurmontable : convaincre quelqu'un qu'il ou elle peut changer de temps en temps d'avis sous l'influence d'un «enfant» sans pour autant renier ni son autorité légitime, ni son ego plus ou moins encombrant...

 

Approfondir

> un site belge intéressant : http://www.alloparentsbobo.be/ado/ado_3.htm

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut-être ceux-ci...

Etudes sup : attention décalage possible avec les parents !

Avec une sortie du système éducatif à 18 ans en moyenne pour nos parents et à 21 ans pour nous, et l'avènement de la filière générale, il peut parfois être difficile de se comprendre et cet écart peut générer des conflits et beaucoup de...

Les jeunes et l'écologie : mou, mou, mou...

Une grande enquête internationale vient d'être menée auprès de 4000 personnes de 15 à 30 ans de Chine, d'Allemagne, des Etats-Unis et... de France. Le résultat est sans appel : nous sommes conscients des problèmes écologiques actuels, nous...

Père à 19 ans : une vie attendue + une vie bousculée

A notre époque, en France, environ 2 % des mamans ont moins de 20 ans. La majorité ont 30 ans et les papas eux, 32 ans* ! Quand on parle «bébés», on parle bien souvent des mamans, mais moins souvent des papas : un court roman récent traite...

«Mes parents s'engueulent et ça me détruit»

Beaucoup d'enfants et d'ados ont vécu ou vivent ces moments terribles où les adultes perdent tout sens des responsabilités en se disputant violemment et longuement, voire en se frappant, devant leurs enfants. Les réactions des enfants concernés...

16 ans et déjà grand ?

On n'est pas sérieux quand on a 17 ans disait Arthur Rimbaud. Mais lui parlait d'amour : ici, il est plutôt question de citoyenneté, de responsabilité et d'engagement. Un projet de loi prévoit de nous donner certains droits à 16 ans plutôt...

Les jeunes sont-ils bêtes ?

La question peut paraître provocante. Elle se pose pourtant dans la tête d'un certain nombre d'adultes que lesdits jeunes pourraient accessoirement qualifier de «vieux schnocks» (et nous restons polis), histoire de se défendre un peu. Le...

Elle est trop cool, ta mère !

Il suffit que les conflits s'intensifient ou que le courant passe difficilement pendant quelques semaines, pour que nos parents nous «soûlent» ou nous compliquent singulièrement la vie. Pourtant, les parents trop cools qui jouent à être vos...

Forum de l'Orientation... Ambiance générale

Entre ceux qui étaient tout excités de venir discuter avec des représentants d'une école déjà choisie et ceux qui se réjouissaient avant tout de rater une demi-journée de cours, entre ces deux extrêmes, la palette des visiteurs de ce...

Notre série sur le logement étudiant (article 5/5) - Du rab chez papa et maman

“Et l'année prochaine, tu vis où, toi ?”Question classique, surtout chez les Terminales, mais pas seulement : un changement de fac, d'école, de formation nécessite parfois un changement de ville et donc une remise en question de votre...

Un proviseur, à quoi ça sert en fait ?!

Plus ou moins visible selon les établissements, plus ou moins redouté, respecté, aimé, détesté pour x raisons, le proviseur est en quelque sorte le “grand chef”, même si le mot nʼest pas employé. On dit pourtant que les profs font ce...